Masquieres : les Chroniques

L'actualité de la vie à Masquières (Lot et Garonne)

Archive pour novembre, 2014

La Vergnote, notre ENS

Posté : 14 novembre, 2014 @ 9:05 dans Vergnote | 3 commentaires »

C’est par ce titre que je donnerai régulièrement des nouvelles du projet d’ENS de la Vergnote.

ENS ? Non, il ne s’agit pas d’éducation nationale, mais d’Espace Naturel Sensible.

Un peu de géographie pour commencer :

- le vallon de la Vergnote, au sud de Masquières, commence grosso modo au pied de la ferme de Mr Gary à Montberou et se termine aprés le lac de l’ASA à Lartel, vers Courbiac. Les altitudes sur le haut des coteaux qui l’entourent sont comprises entre 230 et 260m (point culminant ! des Faures). L’altitude du vallon va de 245 à 190m.

- la Vergnote qui circule dans le vallon, prend sa source à l’extrémité est du vallon. C’est un cours d’eau alimenté par le système karstique des plateaux calcaires environnants, jamais à sec (il faudra quand même que je m’en assure auprès des anciens). Elle a longtemps était captée pour alimenter Saux en eau.

- la Vergnote est un affluent du Boudouyssou. Son lit (1,2 kms) est formé de concrétions tufeuses dues à une forte concentration en carbonates.

C’est un espace naturel riche où s’entremêlent patrimoine naturel, hydrogéologie remarquable et histoire de l’occupation humaine.

Un peu d’histoire pour continuer :

Au début du 20° siècle l’exode rural, les guerres ont engendré un déclin démographique important à Masquières. Le village qui comptait 439 habitants en 1876 n’en compte plus que 295 en 1911. il n’en comptera plus que 96 en 1975, mais la pente remonte !

Jusqu’au 20° siècle, le vallon accueille une activité de polyculture-élevage. On y trouve des vignes, du pâturage et la culture du blé qui alimente les moulins de Pilate et de Lartel.

Les traces de la présence humaine sont importantes : faible taille des parcelles (en zone humide, 40% des parcelles ont une taille inférieure à 10 ares), murets et gariote (abri dans un muret de pierres sèches), lavoirs, réseau de chemins existant déjà sur les cartes napoléoniennes.

L’intérêt pour ce vallon se traduit clairement au travers du lieu-dit « Fonsantus » (Founsantus au 19° siècle) où se trouve la source de la Vergnote : « Fonsa » désigne un bas-fond humide et associé à « Santus » se traduit par « Sainte Source ».

A la fin du 18° siècle, l’activité agricole se cantonne à la production de céréales, même sur les parcelles les plus compliquées à travailler. L’élevage arrivera plus tard.

Dans la seconde moitié du 20° siècle, l’activité paysanne décline dans le vallon, du à une topographie peu adéquate pour une agriculture mécanisée.

Dès l’époque napoléonienne, un réseau de chemins sillonne le vallon (chemin de Tournon à Faures, chemin du moulin de Pilate), certains sont encore utilisés, d’autres se sont perdus.

Aujourd’hui, le taillis domine largement dans le vallon, mais exclusivement sur les versants. Les prés sont dominants autour de la zone humide. Autour du vallon, on trouve une activité essentiellement agricole, autour des céréales, de la vigne et des prairies.

Un soupçon de géologie et d’hydrographie pour clore ce premier chapitre :

La structure géologique des bassins versants et du vallon est composée de roches calcaires. En cas de pluie, il n’y a pas ou très peu d’écoulement de surface et les eaux se retrouvent rapidement à la source de la Vergnote.

Il faut comparer le système karstique à une grosse éponge. Quand elle est saturée, l’eau s’écoule assez rapidement à travers « les trous ». Quand il ne pleut plus, elle continue à restituer ce qui est stocké.

A l’origine (1820), le ruisseau longeait le coteau des Faures. Le captage de la source a modifié le cours du ruisseau. Il n’y a plus de captage de la source depuis 2007 pour un usage d’eau potable.

C’est une eau particulièrement dure qui coule à la source (27 mg/L en 2006) et le taux de nitrate dépasse souvent la limite règlementaire de 50 mg/L.

Le site du vallon de la Vergnote bénéficie d’un climat que les spécialistes appellent « sub-atlantique à influence méditerranéenne » (ouf !). La pluviométrie est plutôt bien répartie avec un pic en mai (74,8mm en moyenne) et un cumul moyen de précipitations de 698,6mm (ne vous fiez pas aux deux dernières années..).

Les températures moyennes mensuelles varient de 5,7°C en janvier à 21,6°C en juillet.

Toutes ces informations sont issues du travail effectué par le CPIE de Villeneuve dans le cadre d’un plan de gestion du vallon comme Espace Naturel Sensible.

Dans le prochain épisode, je vous raconterai comment ce site unique est devenu un ENS !

 

Manifestation d’agriculteurs

Posté : 7 novembre, 2014 @ 2:19 dans Point de vue | Pas de commentaires »

Je publie l’article que j’ai envoyé à La Feuille et qu’ils ont bien voulu insérer dans leur dernier numéro, point de vue sur la manifestation des agriculteurs début octobre à Agen.

Manif agriculteurs

 

« Chère Feuille,
 
j’ai lu avec attention ton dernier numéro et particulièrement les articles concernant la manif de la CR47 à Agen et les cèdres de Sainte Livrade.
 
Ma stupéfaction devant de telles exactions a été amplifiée ce jeudi soir en écoutant au journal de France Inter à 18h00 le reportage sur les suites de la manif du 6 octobre à Agen. Que le maire d’Agen croit qu’il va récupérer quelque chose et calmer les excités en ne portant pas plainte relève pour moi de la naïveté la plus totale, mais bon.
 
Par contre j’ai été sidéré d’entendre le journaliste commencer son interview du maire d’Agen en disant : « Plutôt que d’aller au procés qui ne rapporte jamais un euro, le maire Jean Dionis préfère un règlement en nature…..! ».
 
Les bras m’en tombent; on admet dans notre société que des individus bloquent une ville pendant une journée, fassent pour 217.000€ de dégâts et qu’il ne se passe rien !
 
Je prends donc illico la plume pour faire au député Costes deux propositions de loi :
 
- quand les individus agriculteurs fauteurs de trouble sont identifiés (ce devrait être facile, ils sont connus et n’ont pas de capuche…), on suspend le versement des aides européennes à concurrence de la réparation du préjudice subi par les collectivités locales,
 
- on donne aux citoyens un droit de porter plainte pour extorsion de fonds parce qu’au bout du compte c’est avec nos impôts qu’on va payer ces c….
 
Amicalement,
 
Patrick Beaumier »

Réunion du conseil municipal

Posté : 7 novembre, 2014 @ 2:11 dans A propos du Conseil municipal | Pas de commentaires »

La prochaine réunion du conseil municipal se tiendra :

 

Lundi 10 novembre 2014 à 20h30

en mairie de Masquières.

Ordre du jour :

1 – Pôle de mémoire : pour participation financière,

2 – Devis élagage peupliers,

3 – Certificat d’urbanisme Fabrice MEDJANI, délibération motivée,

4 – Adhésion CLE VACANCES,

5 – Subvention associations : Comité des fêtes,

6 -  Réfection du monument aux morts et croix,

7 – Devis jeux pour enfants tables et bancs

8 – Réfection des chemins ruraux : programmation.

9 – courrier d’Aurélie BOUYSSOU : zone 2AU

 Questions diverses.

Notes sur le conseil du 6 septembre 2014

Posté : 7 novembre, 2014 @ 2:06 dans A propos du Conseil municipal | Pas de commentaires »

Voilà mes notes, compte-rendu, de la réunion de conseil municipal du 6 septembre dernier.

L’ordre du jour était le suivant :

- Pôle de mémoire : présentation par M. Barral pour participation financière de la commune

- Devis voirie et travaux à exécuter

- Devis volets mairie : peinture et réparations

- CDG47 : renouvellement convention retraite

- Subventions aux associations

- Réfection du monument aux morts.

- Questions diverses

Tous les conseillers présents, J. Snowball désigné secrétaire (il faudra peut-être que ça soit chacun son tour)

Pôle de mémoire

M. Barral présente le projet lancé par les anciens combattants, à l’échelon national, et repris par les associations locales.

Il s’agit d’installer à Tournon, 8 panneaux rappelant les différents conflits ayant impliqués la France, sur son sol ou dans les colonies (Indochine, Algérie), à but pédagogique pour les écoles et pour le souvenir.

Il n’y a pas d’autre projet de ce type prévu en Lot-et-Garonne.

Le projet sollicite une subvention de la commune.

Décision aprés réflexion et discussion lors d’un prochain conseil.

 

Travaux 2014 sur la voirie

Les propositions de travaux pour la voirie rurale concernent le chemin de Lagarde, le chemin de l’Eglise et le chemin du gîte. L’ensemble des travaux sera confié à Fumel Communauté qui les réalisera en fin d’année, en même temps que les travaux prévus sur la commune.

Le coût total des travaux est de 14.331,30 € TTC.

Le conseil vote à l’unanimité le programme de travaux.

 

Travaux de peinture et de réparation sur les volets de la mairie

Deux devis sont présentés, des entreprises Lacombe et Alejo.

Aprés vote, le devis Alejo, moins disant, est retenu pour un montant de 1032,00€.

La couleur sera grise, à choisir dans une palette de propositions.

 

Convention retraite CDG47

A l’unanimité, le conseil décide de renouveler la convention retraite du CDG47, pour un montant de 115,00€ annuel.

 

Subventions aux associations

La discussion porte de nouveau sur les subventions aux associations sportives.

JC Rigal défend une subvention au club de rugby de Tournon.

A. Bouyssou demande une réponse pour une subvention demandée lors d’une précédente réunion pour le club de foot de St Matré, auquel sont adhérentes des personnes de Masquières.

André BOUYSSOU suggère que le conseil suive la même méthode que Fumel communauté – subvention accordée en fonction du nombre d’enfants fréquentant le club sportif.

Cette suggestion n’est pas retenue.

Aprés un vote, et par 8 voix pour, une subvention de 100 € est accordée au club de rugby de Tournon et une subvention de 100€ est accordée au club de foot de St Matré.

J’ai voté contre la subvention au club de rugby de Tournon, expliquant qu’il n’y avait aucun intérêt pour la commune à cette subvention, aucun enfant de Masquières n’adhérant à ce club.

A la réflexion, il s’agit d’une subvention de copinage qui augure mal de la suite des décisions qui seront prises pour ce genre de subventions. Aucune règle stricte et facilement applicable n’a été définie et cela ouvre la porte à n’importe quoi, la subvention au club de rugby en étant le parfait exemple.

 

Réfection du monument aux morts

Le monument aux morts se dégrade, il va falloir intervenir.

Une recherche de subventions sera lancée et des entreprises contactées.

La décision sera prise lors d’un prochain conseil.

 

Questions diverses

Projet Vergnote : j’ai fait un point sur l’avancement (trop lent !) de la validation du document de projet pour le vallon de la Vergnote. Le document est en cours de lecture au département et à l’Agence de l’Eau, en attente des remarques éventuelles.

Travaux épareuse : le prix de Fumel Communauté est de 48 Euros TTC/heure. Une fiche d’intervention doit être adressée pour commande. Il est décidé de faire appel à ce service.

 Peupliers : il faut relancer l’entreprise pour l’élagage, dans l’hiver.

Plaque de ciment : il est signalé que la plaque de ciment près de la cabine téléphonique est endommagée.

Requête auprès du tribunal administratif : Une requête a été déposée par Aurélie BOUYSSOU suite au refus de son certificat d’urbanisme. Les services de la DDT de Villeneuve sur Lot qui instruisent les autorisations d’urbanisme doivent justifier leur réponse suite  à cette requête.

Commissions de FUMEL COMMUNAUTE : Jean-Claude RIGAL suggère que chaque délégué des commissions fasse un compte rendu au cours des conseils municipaux.

Composteurs : Fumel Communauté doit organiser une nouvelle réunion pour distribuer à nouveau des composteur.

PLUI : une réunion publique est organisée le 30 septembre à Tournon pour une première présentation du PLUI à la population.

 

12
 

Christophe Gazam Betty - an... |
Dodge Xenon Headlights |
Politiqueanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Aucoeurduvillage