Masquieres : les Chroniques

L'actualité de la vie à Masquières (Lot et Garonne)

Archive pour le 19 novembre, 2014

- Sur la route du bio à Thezac

Posté : 19 novembre, 2014 @ 7:54 dans Manifestations | Pas de commentaires »

Sur-la-route-de-la-bio-14-410x200

SUR LA ROUTE DE LA BIO : Journées professionnelles de découverte de l’agriculture biologique en Aquitaine

Du 27 octobre au 16 décembre 2014, Bio d’Aquitaine vous accompagne Sur la route de la bio : plus de 30 rendez-vous sur l’Aquitaine à destination de tous les professionnels agricoles et futurs agriculteurs(trices).

Visites de fermes, visites d’entreprises, formations … , autant d’évènements parmi lesquels les participants pourront découvrir des techniques de production et des nouveaux débouchés commerciaux avec des producteurs, conseillers et acteurs économiques de la filière bio.

« La bio, c’est pas possible sur ma ferme »
« C’est pas avec la bio qu’on va nourrir le monde »
« La bio, c’est trop de contraintes »
« L’agriculture bio, c’est un retour en arrière »
« La bio, c’est un marché de niche ! »
Mais êtes-vous sûrs que tout cela soit vrai ?

Faites-vous votre propre opinion en rencontrant des acteurs qui vivent l’agriculture biologique au quotidien !

Découvrir l’agriculture bio, c’est découvrir des techniques innovantes et donner une autre saveur au métier d’agriculteur !

Cliquez ici pour télécharger le programme de toutes les rencontres en Aquitaine

Pour participer…
LES JOURNÉES D’INFORMATION, LES VISITES DE FERMES ET D’ENTREPRISES SONT GRATUITES
Certaines formations sont payantes (pour les tarifs et les modalités de financement consulter l’association de votre département)

…inscrivez-vous
l’inscription s’effectue auprès de l’association départementale organisatrice

AGROBIO 47 : 05 53 41 75 03 – cmary@agrobio47.fr

Cliquez-ici pour télécharger la présentation complète de l’événement
avec tous les rencontres, les contacts et les partenaire
s.

Dans le cadre de ces rencontres, une visite de la ferme (élevage caprin) de Gaëlle MATHIEU et Loïc COULBOIS à Thézac, aura lieu le mardi 2 décembre 2014 de 14h00 à 17h00.

Seront présents : Jukien GAUTHEY et un conseiller MSA

autour du thème :

La conversion en bio d’un élevage de chèvre, quelles incidences
sur l’alimentation, le parasitisme, la reproduction ?

– Samedi prochain à la Vergnote

Posté : 19 novembre, 2014 @ 6:44 dans Environnement, Vergnote | Pas de commentaires »

Chantier participatif à Masquières : arrachage d’une plante envahissante DSCN7484

Le site du Vallon de la Vergnote, Espace Naturel Sensible situé sur la commune de Masquières, présente un lac (dont la commune est propriétaire) dans lequel une plante exotique envahissante se développe : l’élodée crépue.

Depuis 2013, cette plante se reproduit par multiplication végétative à une vitesse surprenante, et colonise de plus en plus le lac. Elle empêche ainsi les plantes locales de se développer et déséquilibre l’écosystème. Si personne n’intervient, le lac pourrait finir par disparaître…

Le CPIE a donc décider d’engager une action de contrôle de cette plante envahissante en organisant des chantiers d’arrachage de l’élodée crépue, faisant appel aux bénévoles. Après vidange partielle du lac, nous pourrons accéder facilement aux plantes et les ramener au bord à l’aide de râteaux.

Le premier chantier est prévu pour le samedi 22 Novembre, nous vous attendons nombreux pour nous aider à éliminer cette plante !

Contactez-nous au 05.53.36.73.34 ou par mail (arpe.47@wanadoo.fr) pour plus d’informations et pour vous inscrire à cette journée

Rendez vous sur place à partir de 10h, munis de bottes et de rateaux (si possible) pour partager cette experience dans la bonne humeur. Venez nous rejoindre quand vous voulez et restez le temps qui vous plaira pour apporter votre coup de main. Possibilité de pique niquer sur place tous ensemble

Zoom sur l’élodée crépue DSCN7475L’élodée crépue (Lagarosiphon major en latin) est originaire d’Afrique du Sud. Il est utilisé en aquariophilie et est présent dans les étangs depuis le milieu du 20eme siècle. A la suite d’introductions volontaires, il a présenté un caractère proliférant, au détriment des plantes indigènes et locales.

Comment la reconnaitre ?

C’est une plante submergée qui s’ancre au fond par un rhizome vivace et ramifié, avec une préférence pour les sols vaseux. Les tiges sont recouvertes d’une succession de feuilles étroites alternées en spirale et recourbées vers le bas. L’extrémité des tiges comporte un ensemble de feuilles très denses formant un « plumeau ».

Biologie et écologie

En France, seuls les pieds femelles ont été importés. Ils développent de petites fleurs blanches à la surface de l »eau.
La multiplication se fait exclusivement de façon végétative : A la faveur de cassures de la tige, chaque bouture peut développer des racines, afin de permettre un nouvel enracinement.
Cette plante se développe dans les lacs, rivières et étangs avec de faibles exigences écologiques. Elle préfère les eaux relativement chaudes mais tolère une large gamme de températures et se développe jusqu’à 7 m de profondeur, car ses besoins en lumière sont faibles.

- Le Lot et Garonne département « vert » ?

Posté : 19 novembre, 2014 @ 5:53 dans Environnement | 2 commentaires »

Pour la 7° année consécutive, le journal « La Vie » a publié son palmarès de l’écologie en France.

Sur le podium des départements les plus « verts », on trouve en 1° place la Haute Garonne, en 2° position les Pyrénées Orientales et la Gironde se retrouve sur la 3° marche. Deux départements du Sud Ouest, c’est bien, surtout que nos amis Lotois se retrouvent 66eme et le Tarn et Garonne 46eme.

Basé sur 8 critères environnementaux : consommation durable, protection de la biodiversité, agriculture biologique, gestion des déchets, agenda 21, énergies renouvelables, qualité de l’eau et qualité de l’air, ce palmarès met le Lot et Garonne en 10eme position sur les 96 départements métropolitains, ce qui est une belle performance.

3d small people - rewarding of winners

Le département obtient les classements suivants :

consommation durable : 15eme

protection de la biodiversité : 53eme (l’ENS de la Vergnote va contribuer à remonter la pente !)

agriculture biologique : 6eme (étonnant, non ?)

gestion des déchets : 12eme

agenda 21 : 27eme

énergies renouvelables : 54eme (là, il y a encore du boulot, avec tout le soleil qu’on a !)

qualité de l’eau : 18eme

qualité de l’air : 30eme (pourrait nettement s’améliorer).

Les huit critères retenus :

Consommation durable

Ce nouveau critère de notre palmarès 2013 se fonde sur le nombre d’Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) et de ventes directes à la ferme (source : mouvement Colibris 2013), le nombre de commerces engagés dans une démarche bio et / ou équitable (source : le Marché citoyen 2013), rapporté au nombre d’habitants, ainsi que le nombre d’achats groupés du réseau de la Ruche qui dit oui !

Protection de la biodiversité

Elle est calculée à partir de la superficie d’espaces protégés de chaque département (source : Muséum national d’histoire naturelle, 2012), de l’évolution de l’indice d’abondance des oiseaux communs entre 2000 et 2009 et de l’abondance moyenne de papillons par jardin en 2013. S’y ajoute l’indice de participation aux observatoires naturalistes et grand public (source : Vigie nature, 2013).

Agriculture biologique

Le calcul évalue dans chaque département le nombre de producteurs bio, son évolution sur une année, la surface conduite en agriculture biologique ou en conversion vers le bio, et la part du bio dans la surface agricole utile totale (source : Agence bio, 2012).

Gestion des déchets

Le classement a été dressé à partir du ratio d’ordures ménagères résiduelles collectées, de l’évolution entre 2009 et 2011, d’emballages journaux collectés, et du pourcentage de déchets ménagers dirigé vers la valorisation énergétique (source : Ademe 2011, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ). S’y ajoutent : le nombre de sites pollués soumis à une action publique (source : Basol 2012, Base de données sur les sites et sols pollués) et le nombre de sites produisant et/ou entreposant une forte quantité de déchets radioactifs, objets d’un suivi (source : Andra, Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, 2007).

Agenda 21

Ce critère est né des engagements pour le XXIe siècle pris au Sommet de la Terre à Rio en 1992, Pour le mesurer, nous avons évalué le nombre de collectivités territoriales (conseils généraux, intercommunalités et communes) ayant choisi de respecter les normes exactes de l’agenda 21, l’évolution de ce nombre depuis l’année dernière, et le pourcentage de population concerné par un agenda 21 local (hors département) (source : Comité 21, 2013).

Énergies renouvelables

Les performances sont calculées selon la puissance d’énergie solaire photovoltaïque et d’énergie éolienne raccordées au réseau en mars 2013, de la puissance électrique installée en petite hydraulique en 2011, et installée en incinération de déchets en 2011 et de la puissance électrique installée (et reliée au réseau) en biogaz et biomasse en 2011 (source : ministère du Développement durable).

Qualité de l’eau

Le classement s’appuie d’abord sur la qualité des eaux souterraines et la présence de nitrates, la qualité des cours d’eau et leur contenance en phosphates (source : Agences de l’eau 2011) et l’indice Poissons de rivière (source : Conseil supérieur de la pêche et Onema, 2010). Ont également été pris en compte la qualité des eaux brutes destinées à la consommation ainsi que la qualité des eaux de baignade (source : Direction générale de la santé, 2012).

Qualité de l’air

Le calcul tient compte de l’indice régional de qualité de l’air, des pics de pollution à l’ozone dans la région, et des concentrations annuelles moyennes en zone urbaine des principaux polluants atmosphériques : oxydes de soufre, oxydes d’azote et particules fines (source : Aasqa 2011, Association agréée de surveillance de la qualité de l’air). Nous avons aussi pris en compte les rejets industriels d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote et de CO2 dans le département (source : Irep 2011, Institut de recherches et d’études publicitaires).

L’ensemble de la cartographie est à retrouver sur la page du site Internet de La Vie à l’adresse suivante :

http://www.lavie.fr/webdocumentaires/palmares-ecologie-2013/le-palmares-2013-de-l-ecologie-en-france-13-11-2013-46442_554.php

et avec les commentaires des internautes !

 

- Triste nouvelle

Posté : 19 novembre, 2014 @ 8:38 dans Evènements | Pas de commentaires »

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Bernard Gary à l’âge de 71 ans, des suites de sa maladie.

Les obsèques auront lieu ce mercredi 19 novembre à 15 heures en l’église de Saux.

Nous nous joignons à tous pour dire toutes nos condoléances et apporter notre soutien à ses enfants et sa famille dans ces moments difficiles.

Patrick Beaumier et toute l’équipe du blog.

 

Christophe Gazam Betty - an... |
Dodge Xenon Headlights |
Politiqueanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Aucoeurduvillage