Masquieres : les Chroniques

L'actualité de la vie à Masquières (Lot et Garonne)

Archive pour avril, 2014

Théâtre à Tournon d’Agenais

Posté : 30 avril, 2014 @ 10:13 dans Manifestations | Pas de commentaires »

La troupe Théâtr’AL de l’Amicale Laïque présente

Image vieux téléviseur

une comédie d’Isabelle Terrières

Mercredi 28 mai 2014 et samedi 31 mai 2014 à 21h00

Salle des Fêtes de Tournon

Venez nombreux pour une soirée de rires et de détente !!

Article dans SUD-OUEST le 10 avril 2014

Posté : 26 avril, 2014 @ 8:24 dans On parle de Masquières | Pas de commentaires »

Le village se retrouve coupé en deux

1520947_4950453_800x400

 

« Du grand n’importe quoi », « lamentable », « coups bas ». À Masquières, les dernières élections municipales ont laissé des traces. Pour la première fois de son histoire, ce village paisible de 189 habitants, encaissé dans la vallée du Quercy Blanc, a vu s’affronter deux listes aux élections municipales. L’une était menée par André Bouyssou, le maire sortant – en poste depuis trente-et-un ans -, l’autre par Thierry Bouquet, agriculteur de 50 ans, qui durant deux mandats avait fait partie de l’équipe municipale.

Au premier tour, seulement sept candidats ont réussi à être élus, entraînant un retour aux urnes des une semaine plus tard pour désigner les quatre autres conseillers municipaux, une exception sur le canton de Tournon-d’Agenais.

Le second tour qui a mobilisé le nombre record de 132 votants sur 138 électeurs inscrits, a donné l’avantage à la liste de Thierry Bouquet – sept élus contre quatre pour celle d’André Bouyssou – qui est ainsi devenu le nouveau maire de la commune.

« De la propagande »

Cette victoire n’a pas fait que des heureux. « Je suis très déçu, avoue André Bouyssou. Mais surtout, c’est la manière avec laquelle ils ont fait campagne qui m’agace. Ils ont démarché tous les habitants de la commune. Ils sont allés chercher des personnes âgées qui ne pouvaient pas se déplacer et les ont emmenées voter. Ils ont aussi sali ma famille en propageant des rumeurs sur mon gendre. » Du côté du nouveau maire, on préfère rire de la situation. « Des rumeurs, il y en a eu des deux côtés. Le maire sortant m’a dit qu’il se vengerait, il a du mal à admettre sa défaite. » Les électeurs constatent également ce climat particulier. « Les gens se sont vraiment divisés entre les deux listes, cela a créé des tensions entre les gens. La ville est un peu coupée en deux », déclare l’un d’eux. « Il y avait une drôle d’ambiance dimanche soir, au moment du dépouillement », sourit un autre.

Une question toutefois se pose. Comment les deux camps vont-ils faire pour travailler ensemble ? « Cela va être difficile, tranche Patrick Beaumier, colistier de l’ancien maire. C’est allé trop loin. Je pense que la commune va en pâtir. » « On sera des opposants vigilants, prévient, pour sa part, André Bouyssou. On ne dira pas non à tout. Mais on alertera les gens de ce qui ne va pas à travers un journal ou une feuille. Je ne suis pas sûr, par exemple, que le nouveau maire sache comment on établit un budget. Et ses colistiers n’ont pas d’expérience municipale. » Une accusation que réfute Thierry Bouquet. « Il y a trente ans, quand André est devenu maire, il n’avait pas d’expérience non plus. Il en avait sûrement même bien moins que nous. » Ce n’est donc pas gagné que les deux camps parviennent à travailler ensemble.

Antoine Izambard

SUD-OUEST – 10 avril 2014.

 

La Feuille parle des élections municipales (bis)

Posté : 22 avril, 2014 @ 10:24 dans On parle de Masquières | Pas de commentaires »

Article la Feuille2.jpeg

 

Voici le texte de l’article paru dans le numéro 1540 de La Feuille « Satire partout en Lot & Garonne », édition du 17 avril au 1° mai, soit après l’élection du nouveau maire de la commune :

« Dernières vaguelettes de campagne

LA PETITE VOIX DE MASQUIERES

Dans le petit village de Masquières, où tout devrait être serein, la démocratie a du mal à se mettre en place. Plusieurs « petites » voix le déplorent et viennent murmurer à l’oreille de La Feuille leur étonnement….

«« Premier Épisode
Dimanche dernier, un élu de la liste du maire sortant et deux élus de la liste d’opposition. Les électeurs ont confirmé »‘ ??

On ne sait pas quoi puisque le maire sortant a été réélu et avec lui une seule conseillère sortante !!
Cela risque d’être intéressant lors de la réunion du conseil pour l’élection du maire, puisque le maire sortant devrait de présenter malgré une minorité de 4 contre 7 au sein du conseil, et pour l’instant une absence de candidat dans la liste majoritaire…

Les dernières rumeurs au sein de la commune font état d’une grosse inquiètude au sein de Fumel Communauté sur l’élection d’un maire qui arriverait de sa planète, sans aucune connaissance des dossiers. La dernière rumeur fait également état d’une intervention de Costes auprès de la liste majoritaire pour que le maire sortant minoritaire soit réélu..
Quand on vous disait que Clochemerle était une source d’inspiration à Masquières !!
Suite au Prochain Épisode !!

2ème épisode
Vendredi soir, lors de l’élection du maire « Clochemerle » s’est transformé vendredi soir en « Les Rivaux de Painful Gulch ».
Pour mémoire, ou pour ceux qui auraient oublié la culture BD de leur enfance, voir un album de la série Lucky Luke dans lequel s’affrontent depuis des générations deux familles, les o’Hara et les O’Timmins.
Donc, vendredi soir élection du maire et le maire sortant André O’Hara est battu, au profit du chef de liste opposée mais qui n’en était pas un-mais qui voulait bien quand même-mais sans le dire trop fort, Thierry O’Timmins
Donc Thierry O’Timmins, agriculteur de la commune, élu avec 7 voix contré 4. Et dans la foulée, le premier adjoint élu, JC O’Timmins’ habitant Monsempron-Libos, mais… tonton du nouveau maire. Ceci prend tout son sel quand on sait que le nouveau maire a mené toute sa campagne en dénonçant la mainmise de la « famille O’Hara » (et particulièrement du gendre de l’ancien maire), sur la commune.

Les discussions qui se sont tenues dès l’élection du nouveau maire semblent indiquer que celui-ci ne tient absolument pas à s’investir dans Fumel Communauté et qu’il laissera dès que possible la place à tonton, dont on dit qu’il est au mieux avec un certain J.L. de Fumel…

Donc, après quelques Promesses de vengeance bien senties, photo du nouveau conseil et interview du nouveau maire qui promet bien entendu de travailler avec tous pour  « l’Avenir de Masquières ». Promesse de grands moments…
Les conseillers municipaux élus avec le maire sortant n’ont pas démissionné, mais les votes pour les adjoints montrent clairement qu’ils ne s’investiront pas dans la nouvelle équipe dirigeante, ce qui revient à dire que Masquières sera gérée par un conseil de 7 membres !

Clôture de la séance et… ‘ assemblée générale du comité des fêtes le soir même. On prend les mêmes et on recommence,  puisque la famille de l’ancien maire a créé et porté à bout de bras ce comité pendant des décennies’ Et là, ce n’est plus Lucky Luke, mais Colomba ! Les escopettes sont de sortie, la vendetta est en marche…
Bon tout ceci pour vous dire que c’est avec gourmandise que je regarde ces évènements, la suite promet d’être gratinée…

LPVDLD (la Petite voix de la démocratie) »

La Feuille parle des élections municipales

Posté : 22 avril, 2014 @ 9:43 dans On parle de Masquières | Pas de commentaires »

Article la Feuille

 

Voici le texte de l’article paru dans le numéro 1539 de La Feuille, « Satire partout en Lot & Garonne », édition du 3 au 17 avril 2014, soit entre les deux tours de l’élection.

« A Masquières, le village est coupé en deux !

Ce petit courriel pour vous inviter à vous intéresser aux résultats des municipales de Masquières, petit village de 138 électeurs, où :
- pour la première fois en 30 ans deux listes complètes se présentaient,
- il y a un taux de participation élevé (90,53%),
- le maire sortant est élu au premier tour mais sa liste est battue,
- les conseillers élus de la liste d’opposition au maire sortant n’ont jamais participé à aucune réunion de
conseil, ni ne se sont intéressés à la vie de la commune jusqu’à ce jour,
- personne sur cette liste ne déclare vouloir être maire,
- le maire sortant peut encore avoir la majorité si les 3 conseillers manquants sont issus de sa liste au 2ème
tour (ce sera un conseil 6/5),
- le village est maintenant coupé en deux parties parfaitement égales.

Bref, un joyeux Clochemerle comme vous les adorez…
A bientôt pour de belles histoires,,

M. B.

NDLR : lly a des villages comme ça. On sentait bien qu’à Masquières il y avait une curieuse ambiance… Quelques tentatives de boules puantes adressées au journal l’ont prouvé.

 

Conseil Municipal du 14 avril 2014

Posté : 21 avril, 2014 @ 8:42 dans A propos du Conseil municipal | 2 commentaires »

Ordre du jour :

 -        Contributions directes 2014

-        Élection des délégués aux syndicats départementaux

-        Nomination ( ??) des délégués aux commissions de Fumel Communauté

-        Indemnités des élus

-        Questions diverses

 Le conseil est présent au complet.

 Le conseil décide ne pas augmenter les trois taxes pour 2014.

 Délégués aux syndicats départementaux

       SDEE47

Titulaires : T. Bouquet et P. Basset

Suppléants : JP. Capdecomme et D. Grandner

Réunion du syndicat prévue le 17 avril prochain.

       Syndicat des Eaux

Titulaires : JC. Rigal et T. Bouquet

Suppléants : W. Bieber et J. Snowball

       Syndicat des Ecoles

Titulaires : W. Bieber et D. Grandner

Suppléants : JP. Capdecomme et P. Basset

       SIVU chenil

Titulaires : JL. Avequin

Suppléants : T. Bouquet

       CCAS (Centre communal d’action sociale)

Tout le conseil, moins 1 (André Bouyssou)

       SMAV

Titulaires : T. Bouquet

Suppléants : P. Basset

 Fumel Communauté

 Le maire donne compte-rendu de la première réunion de Fumel Communauté qui s’est tenue le jeudi 10 avril 2014. L’ordre du jour était l’élection du président et des vice-présidents.

JL Costes est réélu président de Fumel Communauté contre C. Laporte, 1eradjoint de Condezaygues,  qui se présentait également.

André Bouyssou qui assistait à la réunion précise que JL Costes a organisé le scrutin de façon à éliminer des vice-présidences certains élus d’opposition (exit donc D. Borie, A. Bonheil et C. Saint-Béat).

T. Bouquet annonce qu’il ne souhaite pas participer aux travaux de Fumel Communauté et donne pouvoir à JC Rigal pour la prochaine réunion. La secrétaire de mairie s’étonne des propos du maire, indiquant qu’il n’a pas a démissionner de sa fonction de délégué communautaire pour « passer le relais » à son premier adjoint. Elle avait effectivement obtenu cette information des services généraux de Fumel Communauté et indique qu’elle mettra les choses au clair pour la suite.

 Le conseil passe à la « nomination » des délégués aux différentes commissions, oui mais lesquelles puisque la liste des commissions semble avoir changé au gré des désirs de JL Costes.

 Donc ce sera :

       Commission de l’économie – 1er Vice-président Mr Caminade

JC. Rigal

       Commission des travaux et de la voirie – 2ème Vice-président Mr Brouillet

W. Bieber

       Commission des finances – 3ème Vice-présdent Mr Faval

JC. Rigal

       Commission du tourisme et du patrimoine – 4° Vice-pésident Mr Lapouge

J. Snowball

       Commission de la culture – 5° Vice-président Mr Queyrel

JP. Capdecomme

       Commission sport et santé – 6° Vice-président Mr Mucha

D. Grandner

       Commission environnement (aménagement et PLUI) – 7° Vice-président Mr Cavadini

P. Basset

 Indemnités des élus

 Le maire propose de voter l’indemnité du maire et celle des adjoints sur la base de 80% de l’indemnité légalement autorisée. Ceci représenterait pour le maire une indemnité brute de 516,99€ mensuelle (80% de 646,24€) et pour les adjoints une indemnité brute de 200,72€ (80% de 250,90€).

L’indemnité du maire proposée représente un doublement par rapport à l’ancien maire, puisque celui-ci percevait 258,08€ brut mensuel.

A. Bouyssou note la forte augmentation de ces indemnités par rapport au précédent mandat (comme maire, il percevait 240,00€ net et les adjoints 74,75€) et indique qu’il votera contre la proposition.

 Le conseil vote par 7 voix contre 3 et une abstention les indemnités proposées par le maire.

A. Bouyssou, JL Avequin et C. Bouyssou votent contre la proposition, P. Beaumier s’abstient en précisant qu’il était d’accord pour une augmentation des indemnités, mais pas de ce niveau là.

 Questions diverses

Lors des questions diverses, le conseil a abordé le problème de l’entretien des espaces verts réalisé en partie par l’employée communale et pour les travaux les plus importants et pénibles il était fait appel à l’entreprise de Martin Correia  (qui attend toujours de connaître la décision du conseil sur la poursuite de son travail).

 

 

 

Christophe Gazam Betty - an... |
Dodge Xenon Headlights |
Politiqueanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Le Petit-Quevilly Bleu Marine
| Aucoeurduvillage